Michel Gurfinkiel

Quicksearch

Language

Mots clés


Wednesday, March 20 2013

France/ Can Hollande Be Trusted About Antisemitism ?

Send by e-mail
e-Mail this entry to:
Your name:
Your e-mail address:
Message (optional):

Comments
Display comments as (Linear | Threaded)

#1 Jankel on 2013-03-22 22:28 (Reply)
Mais nous n'avons entendu aucun Juif du crif le dire à Mr le Président ....que son apologie de Hessel allait à l'encontre de ses promesses....toutes jusqu'ici jamais tenues d'ailleurs.!!!! Les Hof Juden sont de la merde et méritent que les autres juifs le leur fasse savoir. Je le fais donc ici.
#1.1 Olivier on 2013-03-23 21:15 (Reply)
Quelles promesses ? Je n'ai pas entendu son discours. Mais la phrase citée (relative à un sujet de politique extérieure qui domine l'essai à 3 €) suffit : "être sincère n'est pas nécessairement dire la vérité" : Hessel était sincère (c'est bien le problème), et ne disait pas la vérité : Hollande le confirme. Et réduire le Crif à des Juifs de Cour est un peu excessif...
#1.2 kleinjude on 2013-03-28 15:50 (Reply)
Jankel, you're absolutely right. l'antisémitisme est profondément ancré dans le psychique depuis la Grèce antique et leurs héritiers européens du 21e siècle. Ce qui les gêne c'est la ''quadriplicité'' chez nous, voir J-C Milner '' Les penchants criminels de l'europe démocratique'' Verdier. Hélas, les Juifs n'ont plus leur place en Europe.
#2 Jankel on 2013-03-23 21:32 (Reply)
Bon, le Juif de Cour est excessif, nos actuels dirigeants ne semblent pas avoir le niveau pour ça, c'est vrai.... La promesse? : lutter contre l'antisémitisme (des mots..!) antisémitisme que je préférerais voir appelé anti judaïsme ou anti judéité plutôt que de cette dénommination absurde d'un journaleux pré nazi du 19 e siècle (Marr) et qui serait plus exact aussi génétiquement ... promesse qu'il ne tiendra pas plus que les autres. Je viens d'en recevoir une jolie liste, circulant sur le Web, qui ne manque déjà pas de sel. Faire un éloge Officiel de Hessel qui ne le méritait pas, en avouant qu'il est en train de se dédire, ne me parait pas digne non plus... Si vous êtes pour cet abruti dites le clairement et arrêter de pinailler...
#2.1 Olivier on 2013-03-24 17:23 (Reply)
Je ne défends pas M. Hollande, pour qui je n'ai pas voté. Il s'agit seulement d'éviter les propos à l'emporte-pièce. Sur l'antisémitisme, son discours au dîner du Crif était sans ambiguîté, fort et amical. L'éloge de Hessel était sans doute un exercice obligé dont il s'est tiré à sa manière, en évitant explicitement d'avaliser les propos du débile. Quant aux promesses en général... le genre de littérature circulant sur le "Web", que je reçois parfois par mail, me révulse par ses outrances, d'autant plus infustifiées qu'elle s'adresse à un public supposé déjà convaincu. On ne juge pas un dirigeant politique sur le respect de ses "promesses" mais sur les décisions qu'il prend ou ne prend pas face aux situations. La seule qu'il a parfaitement respectée est hélas celle que l'on aurait aimé qu'il trahisse (le mariage machin évidemment). Quant au mot antisémitisme qui vous gêne, il est au contraire le plus approprié puisqu'il fallait au 19° siècle un terme qui distingue la nouvelle hostilité au juifs, à caractère ethnique ou racial, par distinction voire opposition à l'"antijudaïsme" théologique ou chrétien qui a prévalu de Paul au Siècle des Lumières. En rejetant l'Eglise, on perdait le motif, d'où le changement d'angle vers la race juive, ou sémite, et le néologisme qui allait avec. Contrairement à ce que vous dites, c'est le terme qui convient le mieux "génétiquement" puisque se référant à un peuple et non à une croyance. Tant pis si tout cela vous semble "pinaillage".
#3 Jankel on 2013-03-24 17:38 (Reply)
Non ce n'est pas pinaillage mais approximation laissant une marge d'interprétation trop grande au lecteur...la preuve. Je comprends votre propos et y agrée mais pour ce qui concerne l'antisémitisme, sauf à considérer la notion reprise par Pie XI se réclamant de la Pensée Théologique culturelle sémitique comme également abusive, je ne crois jsutement pas que la position racialiste du 19e/20e siècles soit juste exacte et légitime. Même avant la Génétique des populations fondée sur l'ADN (Y et mt) la notion de Peuple juif racial était Anthropologiquement fausse. D'ailleurs les Juifs y ont hélas participé ( et continuent en Israël et aux USA : hélas deux fois...) J'ai à peu près tout lu de ce qui s'est écrit depuis l'Affaire Dreyfus à Poliakov que j'ai connu et les plus récents ouvrages comme ceux de Daniel Goldhagen sur la question. Je persiste et signe: un peuple Sémite racialement toujours "marqué" qui n'a de souches paternelles sémites que 18% de ses Haplogroupes ne saurait continuer de trainer éternellement cette invention lingusitique de cette ordure de Wilhelm Marr. La notion de race Aryenne est un abus racialiste d'une notion qui n'est que linguistique justement. L'amitié de Hollande ressemble au besoin stratégique d'un Obama soudain "notre ami notre allié"...sic. Vous y croyez sincèrement? Vous allez être déçu. Eux mêmes n'attendent que l'occasion propice et pratique de nous laisser tomber.
#3.1 Olivier on 2013-03-24 23:23 (Reply)
J'ai repris votre terme "génétique" en y mettant des guillemets comme vous, parce que précisément cela ne recouvre aucune réalité, mais je n'ai pas votre argumentation scientifique. La "race" sémite fut une invention nécessaire pour déplacer le terrain d'un antijusdaïsme dont le support théologique devenait vide de sens pour Voltaire et ses successeurs. Sur la persistance d'éventuels caractères génétiques sémites, aryens ou autres, je n'ai aucune compétence pour en parler. Même et surtout si le mot dû à ce M. Marr ne veut génétiquement rien dire, l'antisémitisme racial reste un avatar, daté, d'une hostilité ontologique dont la forme la plus contemporaine est l'antisionisme politique. Certains des mots de M. Hollande, dans son discours du Crif le laissaient entendre. Opération séduction peut-être... ou peut-être pas complètement.
#4 Jankel on 2013-03-24 23:57 (Reply)
Bon, alors Hollande pas complètement fourbe comme tous les politiques de la terre... si vous y tenez vraiment.... pour vous rassurer? L'hostilité ant juive qui remonte à avant Appion 80 CE Alexandrie-Réponse de Flavius Josèphe est un phénomène métaphyqsique fondé sur une problématique psychiatrique. D'où sa permanence absolue et indépendante de toute Réalité socio économique; mais pas culturelle...par contre. C'est "l'invention monothéiste abstraite, sa maturité oedipienne et la circoncision, son expression "physique" .... qui sont les deux épines irritatives de ce processus. Pas la génétique ni les Phénotypes des gens...ni leurs comportements partagés par l'ensemble de l'espèce humaine.
#4.1 Olivier on 2013-03-25 07:35 (Reply)
Nous sommes d'accord, j'ai parlé d'hostilité ontologique, sans entrer dans des considérations métaphysiques ou psychiatriques qui me dépassent, hostilité qui a pris des formes diverses dont la forme raciale ou ethnique dite "antisémitisme". C'est pourquoi je ne comprenais pas en quoi ce terme, adapté à son objet (du point de vue adverse évidemment, pas du point de vue juif) vous gênait.

Add Comment
Name
Email
Homepage
In reply to
Comment
 
 

Trackbacks

No Trackbacks